Anne Le Mée

Anne Le Mée, artiste formée aux écoles des Beaux-Arts de Cergy-Pontoise, Quimper, Berlin, Liverpool et titulaire du diplôme national supérieur d’études plastiques, elle vit et travaille à Plérin.

L’art d’Anne Le Mée croise art et science dans une dimension phénoménologique. Allant du microcosme au macrocosme, elle explore notamment l’eau de la molécule à ses flux. Avec poésie, elle produit des œuvres monumentales qui invitent le visiteur à une expérience autant physique qu’intérieure.

« J’ai une affinité particulière avec l’eau. L’eau, elle aussi, est infiniment plastique, altérable, sans intégrité définie, sinon par ce qui la contient, la contourne, insatiable dans sa volonté d’incorporer, de dissoudre, de transformer, de véhiculer, d’intégrer. »

Accueillie en résidence à La Tannerie au printemps 2013 pour « [∞] et autres cycles » et la présentation de sa pièce Gastrula, elle a développé dans l’atelier une partie du travail qui était visible ce même printemps à Bégard, à la Fondation du Bon Sauveur et au Palacret.