Régis Perray

Régis Perray est né en 1970 à Nantes, il y vit et y travaille. Formé à l’École Régionale des Beaux-Arts de Nantes, il y obtient le DNAP en 1995 avec mention puis le DNSEP en 1997avec félicitations avant de devenir assistant à la régie des œuvres du Frac des Pays de la Loire.

La pensée de Régis Perray est liée aux activités humaines, à la répétition des gestes du quotidien conjuguée à une attention particulière portée aux sols, aux matériaux qui les constituent ainsi qu’à leur utilisation en fonction de leur emplacement. Ses interventions portent directement sur la matière, et passent souvent par une action de collecte.

« Régis Perray incarne un geste, une attitude : son corps lave ce sur quoi nous marchons et parfois ce sur quoi nous ne posons jamais les yeux, ce derrière ou sous quoi nous n’allons rien chercher. Déterrons-nous souvent des choses ? Sommes-nous curieux de ce qui peut exister sous les sols ? Qu’on le voie, qu’on assiste au nettoyage, peu importe – l’artiste se situe loin de toute attitude de performer. Les objets de nettoyage, les traces photographiques et les vidéos sont des témoins pour dire : ça existe, c’était caché mais je l’ai redécouvert. Le choix du sol est, chez Régis Perray, étranger à la poursuite d’une énième opposition à la verticalité des cimaises et à la planéité/encadrement des tableaux. Il s’agit plutôt de prendre le sol non pas tant comme un genre d’accrochage ou d’installation, mais comme sujet. Il collecte les sols –archivage de dimension planétaire – en collectant des actes ou des objets d’entretien, en archivant du travail comme effort et transformation de lieux.

… /…

Comment donner un sens à une tâche impossible ? Entretenir le monde. La poussière revenant toujours, la démarche générale de l’artiste est teintée du tragique de l’absurde. Mais reste toujours in fine la puissance d’un geste absolument créateur et optimiste. »

Maud Le Garzic

Son travail Prototype N°2 de patinoire artistique, réalisé en 2011, a été présenté et soigneusement lustré par les visiteurs de l’exposition « Surfaces et mesures » …