Claude Courtecuisse

Claude Courtecuisse est designer, diplômé de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués.

Il entame une collaboration avec Hugues Steiner en 1967. Parmi les créations marquantes, il faut citer la chauffeuse démontable Apollo retenue par Prisunic et le fauteuil Mercurio dont la déclinaison Theorema affiche le visage de Terence Stamp dans le film éponyme. Il a été le fer de lance de Steiner dans l’appréhension du design à base de matières synthétiques. Il enseigne le design successivement aux Beaux-arts, aux Arts appliqués, à l’ENS Cachan et explore de nouveaux territoires d’expression.

En 1992, il est lauréat du concours du parc urbain pour « EURALILLE » à Lille, avec Gilles Clément. En 1993, ses meubles sont présentés à l’exposition Design, Miroir du Siècle, au Grand Palais, à Paris, scénographiée par François Seigneur. En 1994, il expose dans Dessins, au Musée des Arts Décoratifs à Paris. En 1999, son mobilier entre dans les collections du Musée des Arts Décoratifs et du MNAM/Centre Georges Pompidou. En 2007, son travail Détours d’Objets est exposé au Centre Georges Pompidou.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages parmi lesquels Détours d’Objets (Isthme éditions, 2005), Dis-moi le design (Contributions d’Anne de Boissieux, Isthme éditions, 2004), Un léger déplacement dans l’ordre des choses (Texte de François Barré, Husson Editions, 2005).

Son travail a été présenté à La Tannerie en 2013, dans le cadre de l’exposition « Table à desseins », et en 2014 pour l’exposition « Surfaces et mesures ». Pour cette dernière, Claude Courtecuisse a réalisé deux pièces : le dessin axonométrique du porte-bouteilles de Marcel Duchamp et le dispositif Mélancolie (en hommage à l’œuvre de Dürer).