Gilles Clément

Gilles Clément est jardinier, paysagiste, botaniste, entomologue, écologue et écrivain.

Grand Prix du paysage en 1998.

Il enseigne depuis 1979 à l’École nationale supérieure du paysage de Versailles, en parallèle de son activité de concepteur. Citons son intervention au parc André-Citroën à Paris, (inauguré en 1992), l’exposition sur Le Jardin planétaire en 1999 à la Grande halle de la Villette, le Parc Matisse à Euralille, le Jardin du Musée du quai Branly à Paris…

Ses nombreux écrits constituent une œuvre à la fois théorique et littéraire. Il est l’auteur de plusieurs concepts qui ont marqué les acteurs du paysage de la fin du XXe siècle ou le début de ce XXIe siècle, dont notamment : le jardin en mouvement - faire le plus possible avec, le moins possible contre ; le Jardin planétaire - nous vivons sur une planète qui est une sorte de jardin sans mur mais néanmoins fini, occupé par des jardiniers plus ou moins bons et responsables ; le Tiers paysage - fragment indécis du Jardin Planétaire qui désigne la somme des espaces où l’homme abandonne l’évolution du paysage à la seule nature (friches, marais, landes, tourbières, mais aussi les bords de route, rives, talus de voies ferrées…).

Ces concepts découlent de l’observation qu’un paysage naturel n’est jamais figé, que les espèces et les gènes doivent circuler.

Dans l’exposition « Table à desseins », La Tannerie a présenté ses premiers dessins pour le parc André Citroën, petites pépites enfouies dans ses nombreux carnets.